HOPSCOTCH CONGRES

23/25 rue Notre Dame des Victoires

75002 Paris

www.hopscotchcongres.com

© 2020 par Hopscotch Congrès

PARTICIPANTS PRESSENTIS WIC 2020

Logo WIC.png

Participante du WIC

Christine BALAGUE

MICALLEF_CONGRES-WEB_93_modifié.jpg

A 36 ans le docteur Louise BARBIER est maître de conférence universitaire et chirurgien hépatobiliaire et transplanteur au CHU de Tours. Elle est membre de l’unité INSERM 1082 à poitiers au sein de la FHU SUPORT, où elle finalise une thèse d’université sur la thématique de l’ischémie-reperfusion en transplantation hépatique. Elle est par ailleurs présidente de la section Jeune de l'Association de Chirurgie Hépatobiliaire Pancréatique et Transplantation (ACHBT) dont elle organise avec succès les sessions annuelles, membre du bureau de l’Association Française de Chirurgie et membre de nombreuses sociétés savantes autour de la pathologie hépatique et la transplantation. Enfin, elle est éditrice associée au Journal de Chirurgie Viscérale.  

Au sein de l’un des centres de référence français en transplantation hépatique, chirurgie  hépatique mini-invasive et chirurgie du carcinome hépatocellulaire, son domaine d’expertise est centrée sur les tumeurs primitives du foie, la pathologie du retour veineux en  chirurgie hépatique et l’utilisation du greffon marginal en transplantation hépatique. Elle est l’autrice de nombreuses publications internationales dans des revues à haut impact sur ces thématiques. Passionnée par la physiopathiologie hépatique, elle porte actuellement un vaste projet national visant à améliorer la prise en charge péri-opératoire du patient atteint de cirrhose en chirurgie abdominale. Largement investie en pédagogie chirurgicale, Louise Barbier a contribué à fonder l’Ecole de Chirurgie Tourangelle, centrée sur l’enseignement par la simulation, et participe à la simulation au prélèvement d’organe sur cadavre circulant au sein de l’Ecole Française de Prélèvement Multi-Organes. 

Louise BARBIER

avatar_407_1540570991_modifié.jpg

Chirurgien thoracique au CHU de Rouen, spécialisé en chirurgie mini-invasive depuis 2008 avec début de la chirurgie robotique en 2012.

Le CHU de Rouen est le premier centre en chirurgie thoracique en France et un des plus grands d’Europe en termes d’activité (> 650 cas réalisés en 7 ans).

Dans le cadre de la chirurgie mini-invasive robotique, Jean-Marc BASTE a contribué au développement de la chirurgie assistée par l’image 3D.

Associé à ce développement technique de la chirurgie robotique, il a collaboré au développement d'un modèle de sécurité opératoire s’appuyant aussi sur la partie non technique avec de la simulation d’équipe en situation de crise. Ce travail de simulation d’équipe a fait l’objet d’un mémoire pour le DIU de pédagogie en 2015 et a été présenté au congrès SFCTCV 2016, symposium international Ethicon 2019, ESTS 2019.

De plus, ce travail sur les Notechs et la simulation d’équipe est intégré dans l’enseignement du 3eme cycle de la faculté de médecine de Rouen pour les jeunes internes de chirurgie et d’anesthésie, et aussi au cours de formations internationales de chirurgie robotique thoracique au MTC de Rouen (2017, 2018, 2019)

 et du programme Notechs de l’ESTS. De nombreuses équipes internationales connaissent ce programme et souhaitent l’implémenter dans leur activité clinique (Université de Gent, Leuven, Amsterdam, Glasgow etc.). 

La simulation d’équipe en situation critique en chirurgie thoracique est réalisée en routine tous les semestres dans les blocs opératoires du CHU de Rouen avec le développement d’une check-list de crise appelée Code Red, connue de tous les personnels participants à cette chirurgie.

Jean Marc BASTE

photo-1459723965_modifié.jpg

Jacques BELGHITI a été chef du service de Chirurgie et de Transplantation Hépatique à  l’Hôpital Beaujon de l'APHP jusqu'en 2014. Membre de l’académie de médecine et membre honoraire de l'American College of Surgeons, il a été président des sociétés scientifiques internationales de chirurgie et de transplantation. Membre du collège de la HAS en 2014, il a présidé la commission d’évaluation des dispositifs médicaux et des actes et depuis 2017, il a été membre de la délégation à l'innovation du ministère de la santé. Depuis 2019 il assure la coordination des médecins conseils à la Direction des Affaires Juridiques de l’APHP.  

Jacques BELGHITI

Logo WIC.png

Participant au WIC

Amine BENKABBOU

0_modifié.jpg

49 ans, Professeur à l'Université de Lille. Emmanuel BOLESLAWSKI est chirurgien hépatobiliaire et transplanteur au CHU de Lille. Il est membre de l'unité UMR8161 au CNRS (équipe Immuno-régulation des cancers viro-induits). Originaire de Paris, il a obtenu son doctorat en Médecine en 2000 et son doctorat en Sciences à l'Université Pierre & Marie Curie en 2011, puis son Habilitation à Diriger les Recherches en 2013. Il a poursuivi sa carrière en chirurgie hépato-bilio-pancréatique au côté du Pr François-René PRUVOT, dans une équipe qui effectue plus de 200 résections hépatiques et près de 100 transplantations hépatiques par an. Son expertise est centrée sur les tumeurs primitives du foie et ses thématiques de recherche comprennent la prédiction des suites opératoires après hépatectomie, notamment chez les patients avec cirrhose, et la prise en charge du cholangiocarcinome.

Passionné d'informatique et de Data Science, il a mis en place avec les Prs Eric VIBERT et Olivier FARGES, sous l'égide de l'ACHBT, un Observatoire national des hépatectomies, qui totalise depuis 2013 plus de 4500 cas. Il est également impliqué dans un certain nombre de projets pédagogiques et co-dirige, avec le Pr Benoît BARROU, l'Ecole Francophone de Prélèvement Multi-Organes, qui célèbre cette année sa 10ème édition. Enfin, il participe à plusieurs groupes de travail au sein de diverses institutions comme la DGOS, l'Agence de Biomédecine et l'INCa. Il a signé à ce jour 84 publications, dont 9 en premier et 4 en dernier auteur (score SIGAPS : 867; H-Index : 21) et a présenté de nombreuses communications orales et conférences en tant qu'invité dans plusieurs congrès internationaux. Persuadé que la vérité clinique viendra davantage de la "vraie vie" et de l'analyse intelligente des données de chaque patient consécutif, plutôt que par des essais randomisés réalisés sur des échantillons limités et artificiels de patients trop sélectionnés, il continuera à travailler avec le Pr Eric VIBERT, au déploiement sur le territoire français, des outils de base de données de chirurgie hépatique.

Emmanuel BOLESLAWSKI

Logo WIC.png

Participante du WIC

Oriana CIACO

4f3f52cc-313e-4067-bcac-0c3aa0718b70.jpe

Olivier CLATZ est spécialiste d'Intelligence Artificielle pour la santé, ancien chercheur associé à la faculté de médecine de Harvard et à Inria. Il est nommé en 2019 à la direction du grand défi "Amélioration des diagnostics médicaux par l'intelligence artificielle" par le Conseil de l'Innovation. En 2013, il a fondé la société Therapixel qu'il a dirigé jusqu'à sa prise de fonctions au Secrétariat Général pour l'Investissement.

Il est membre du Conseil National du Numérique depuis 2018. 

Olivier CLATZ

Stéphane COTIN est Directeur de Recherche chez INRIA et responsable de l'équipe MIMESIS. Il est également co-fondateur d'InSimo, une jeune société développant des solutions de simulations pour l'apprentissage en médecine. Avant cela, il était responsable de la recherche au CIMIT Simulation Group à Boston et instructeur à la Havard Medical School.

Ses recherches, et l'objectif principal de son équipe, visent à développer de nouvelles solutions à l'intersection entre l'imagerie, robotique, médecine et informatique. Après avoir développé de nouvelles approches permettant de réaliser des simulations haute-fidélité pour la formation en chirurgie, il se concentre maintenant sur l'utilisation de la simulation en temps-réel pour le guidage per-opératoire. Ces travaux requièrent de développer des modélisations biophysiques spécifiques au patient, des techniques numériques dédiées au calcul en temps réel, et des méthodes de simulation pilotée par les données. Stéphane COTIN est auteur ou co-auteur de près de 200 articles scientifiques et impliqué dans plusieurs conférences clés de son domaine de recherche. Dans le but de diffuser son travail et d'accélérer la recherche dans ces domaines, il a initié et développé le logiciel SOFA, qui est désormais une solution Open Source de référence pour le développement de simulations avancées.

Pour plus d'information : www.stephanecotin.com

Stéphane COTIN

Enguerrand HABRAN est directeur du Fonds FHF « Recherche & Innovation ».

Ce fonds, créé par la Fédération Hospitalière de France, a pour mission de promouvoir, de conduire et d’accompagner l’innovation en santé. Enguerrand HABRAN est également membre du conseil scientifique de l’Institut Mines-Télécom, 1er groupe d'écoles d'ingénieurs et de management en France.

Auparavant, il a travaillé dans le domaine des biotechnologies et plus spécifiquement en biologie systémique et en ingénierie génétique. Par la suite, de 2010 à 2015, il cofonde et dirige une société dans le domaine de l’intelligence artificielle. Puis en 2014, il créé l’association New Health afin de faire émerger et d’accompagner l’innovation dans le domaine de l’e-santé et la préside jusqu’en février 2016, période à laquelle il rejoint le Fonds FHF.

Enguerrand HABRAN

Eric VIBERT, 48 ans, Professeur à l’Université Paris-Sud / Université Paris Saclay, est chirurgien et transplanteur hépatique au Centre Hépato-Biliaire (CHB) de l'Hôpital Paul Brousse (AP/HP) à Villejuif depuis 2007. Spécialiste des tumeurs primitives du foie et de l’insuffisance hépatique post-opératoire, il a un H-Index à 32, 157 publications exclusivement dans le domaine des maladies du foie et plus de 200 communications en congrès internationaux dont 30 conférences invités. Il est membre du bureau de l’AFEF (Association Française de l’Etude du foie) et de l’ILCA (International Liver Cancer Association). Docteur en Sciences puis Titulaire d’une Habilitation à la Direction de Recherche depuis 2012, il anime une équipe de recherche autour de l’innovation en chirurgie du foie au sein de l’Unité INSERM U1193 au sein du CHB. Très investi dans le domaine de l’innovation et de l’informatique, il utilise des outils numériques pour améliorer la prise en charge chirurgicale des malades. Depuis 2010, il a été à l’origine de la réalisation de logiciels pour améliorer la communication chirurgiens-malades qui évoluent actuellement vers la réalisation « d’avatar patient » pour l’optimisation de recueil de données chez des patients opérés du foie (Logiciel AFC). Depuis 2012, il collabore avec des mathématiciens de l’INRIA à Paris (Irène VIGNON CLEMENTEL) et à Strasbourg (Stéphane COTIN) pour modélisation hémodynamiquement et anatomiquement du foie. Il valide et améliore ces modèles mathématiques en quantifiant la cinétique vasculaire de la fluorescence du vert d’indocyanine en chirurgie et transplantation hépatique. Entre 2012 et 2017, il a dirigé et fait obtenir un Doctorat en Sciences à 5 étudiants au sein de l’équipe INSERM U1193. Depuis 2016, il encadre le Dr Nicolas GOLSE, Chirurgien au CHB, qui fait sa Thèse sur la réalisation de « Jumeaux Numériques » en chirurgie du foie en collaboration avec l’INRIA. Avec une étudiante de l’Ecole Polytechnique qui débutera sa Thèse de Sciences en 2019, il souhaite développer des outils d’aide à la décision thérapeutique dans le cancer du foie par apprentissage profond sur les modèles numériques réalisés. Persuadé que les idées viennent du regard des autres, de l’erreur et du hasard, il est à l’origine des « Week End de l’Innovation Chirurgicale - WIC» de Cabourg qui repose sur cette philosophie. En diastole, il fait du kitesurf, du snowboard et de la méditation.

Eric VIBERT